ffe

Un arbitre vous répond

06/12/2006

Que vous soyez joueur ou arbitre, si vous avez des questions concernant les règlements, que ce soit à propos des règles les plus élémentaires ou des cas les plus tordus, n'hésitez pas à les poser directement à Stéphane Escafre qui vous répondra dans cette page.

 


Fin au KO. Peut-on accorder la nulle ?

11/02/2016

Bonjour Stéphane ,

J'ai un peu de mal avec l'interprétation de l'article G.5 qui dit :

G.5 ... le joueur au trait a moins de deux minutes à sa pendule, il peut réclamer la nulle avant que son drapeau ne tombe. Il appellera l'arbitre et peut arrêter la pendule (voir Article 6.12.b). Il peut réclamer sur la base que son adversaire ne peut pas gagner par des moyens normaux et/ou que son adversaire n'a fait aucun effort pour gagner par des moyens normaux.

mais aussi sur l'interprétation du terme " chances réalistes" du Glossaire :

moyens normaux : G.5. Jouer d'une manière positive afin de gagner ou bien avoir une position telle qu'il y ait des chances réalistes de gagner la partie autrement que par la chute du drapeau.

J'observe une fin de partie rapide au KO . il reste une minute au joueur A .

Ce dernier possède Roi + Tour + Fou contre Roi + Tour + pion à son adversaire .

A propose plusieurs fois la nulle que B refuse .

Avant de tomber au temps , A prend le pion de B pour ne garder qu'une finale R+T+F contre R+T .

Je ne suis intervenu que pour signaler la chute du drapeau et entériner la victoire de B

Ma première question :

A devait il expressément formuler la demande de nulle à l'arbitre pour que ce dernier puisse prendre en considération l'article G.5 ?

Autrement dit , l'arbitre doit il prendre en considération G.5 uniquement si le joueur en fait la demande ?

Si on s'en tient à la lecture stricte de G.5 , je dirai que oui mais le fait que A réclame la nulle plusieurs fois ( à son adversaire ) prouve que A ne cherche pas à gagner cette partie malgré son avantage matériel .

Ma seconde question :

Si A m'avait réclamé la nulle en vertu de G.5 , j'aurais laissé poursuivre la partie en remettant ma décision à plus tard ... jusqu'à la chute du drapeau .

Quelle aurait pu être ma décision ?

Refuser la nulle parce que le fait que B est une Tour suffit pour justifier qu'il peut gagner la partie ( Si il n'avait eu qu'un pion cela suffisait aussi ) ou bien accorder la nulle à A sous prétexte que B ne peut pas gagner par des "moyens normaux" ?

Merci par avance pour votre réponse éclairée

 
1) Faut-il que le joueur fasse une demande claire pour appliquer l'annexe G (ancien 10.2) ?

Oui, si le joueur ne réclame pas la nulle à l'arbitre, il ne faut pas intervenir en dehors des nulles par répétition (5 fois), des 75 coups (sans prise et sans mouvement de pions), des positions mortes... les cas où l'arbitre intervient de lui-même.

Je nuancerais ma réponse. Dans le feu de l'action, un simple "Alors ?" en regardant l'arbitre, ou quelque chose de peu formel, peut être considéré comme une réclamation à l'arbitre.

2) Si le joueur A avait demandé la nulle avant le tombé ?

Oui, avec une pièce de plus dans une finale relativement simple, on accorde la nulle. Entre deux joueurs à 1700 Elo, par exemple, c'est automatique, sauf cas exceptionnel (un mat en deux coups sur l'échiquier...). Avec des jeunes enfants ou des débutants, il faut bien observer la partie, il peut arriver que le joueur en déficit matériel progresse (amène le Roi à la bande, par exemple). Dans ce cas, il fait des efforts pour gagner (ne se contente pas de jouer la pendule), et il améliore sa position. C'est une exception, naturellement. Chaque cas est particulier, et la décision peu, hélas, varier d'un arbitre à l'autre.

Pour évitez ce genre de soucis, préférez les cadences Fischer ou Bronstein, au fin de parties au KO !

Stéphane Escafre


Pièce touchée en blitz

16/12/2015

Bonjour Monsieur Escafre

J'ai eu un problème d'arbitrage lors d'un blitz régi par B.4 (A.4) avec cadence Fisher 5'+2''.

J'observe une partie comme arbitre (une parmi d'autres, je circule): le joueur touche une pièce avec l'intention de la jouer, change d'avis, en joue une autre et achève son coup en poussant l'horloge, le tout assez rapidement.

Le coup joué n'est pas illégal (article 3.10) mais il n'a pas respecté les règles de déplacement des pièces (article 4.3).

Dois-je lui faire perdre la partie (article A.4.b) ou lui faire rejouer son coup (en conformité avec l'article 4.3) ? Dans cette dernière éventualité, il y a-t-il une sanction et que dois-je faire avec les pendules?

Bien à vous,

Philippe Jassem

 
Il ne s'agit pas d'un coup illégal, mais vous devez faire appliquer la règle de la "pièce touchée", même en blitz ! Pas de sanction automatique au temps, mais compensez le fait que la pendule a été enclenchée. Ajouter une minute à l'adversaire semble possible.

Stéphane Escafre


Pion est pris qui croyait prendre

29/11/2015

Bonjour Monsieur Escafre

Tournoi amical de 7 rondes en 15 min KO

Lors d'une finale, un joueur a roi + 1 pion et 3 secondes à la pendule

L'autre a un gros avantage avec roi + dame et plusieurs pions. Mais il ne lui reste que 1 seconde.

Le second joueur prend le seul pion de son adversaire avec sa dame, mais n'a pas le temps d'achever son coup et la pendule marque 0

Celui qui reste avec le roi seul réclame le gain : le pion n'est pas pris quand le drapeau tombe puisque le coup n'est pas achevé

J'ai refusé le gain au roi dépouillé et j'ai prononcé la nulle. Je pense être dans l'esprit du règlement.

Mais la lettre du règlement dit que la partie est nulle si l'adversaire ne peut mater le roi par aucune suite de coups légaux.

Et tant qu'il reste un pion, on peut théoriquement mater, même si en pratique c'était impossible

Alors, la lettre ou l'esprit ? Le pion était-il pris ou pas ?

Merci

Cordialement

 
Monsieur Bildstein,

votre décision est conforme à l'esprit,... et à la lettre !

En effet, l'art. 6.9 précise que "(...) la partie est nulle, si la position est telle que l'adversaire ne peut mater le roi du joueur par aucune suite de coups légaux."

Ayant touché le pion, la seule suite légale est de prendre ce pion. Le coup n'est pas achevé, mais le pion va disparaître, à cause de la règle de la pièce touchée. Un Roi dépouillé ne pourra pas mater, la position est bien nulle.

Si l'adversaire n'avait pas encore touché le pion, la position pourrait légalement mener au mat, et ce serait un triste gain.

Stéphane Escafre


On achève bien les coups

24/09/2015

Bonjour Monsieur Escafre,

Je pense qu'on a déjà dû vous poser la question mais je ne l'ai pas trouvé sur le site.

Pourriez vous s'il vous plaît me dire si on a le droit de jouer son coup si l'adversaire n'a pas appuyé sur la pendule ? Est-ce la même règle dans toutes les cadences ?

Merci,

Cordialement,

Harris Hauroo

 
On a le trait quand l'adversaire a "joué" son coup. Le coup est "joué" quand la pièce a été lâchée. Donc on peut jouer son coup quand l'adversaire a lâché sa pièce. Il n'est pas question de pendule dans la définition du "trait".

On a toujours le droit d'appuyer sur la pendule (c'est important, particulièrement en cadence Fischer), même si l'adversaire a répondu à votre coup avant que vous n'ayez eu le temps d'appuyer.

On peut avoir :

1) un joueur qui lâche sa pièce

2) l'adversaire répond a tempo

3) le premier joueur appuie sur la pendule, alors qu'il a le trait.

On peut donc avoir un enclenchement de pendule à contre-temps.

Note : avant 2014, le coup était "achevé" quand la pendule était appuyée. Aujourd'hui, la notion de coup "achevé" a été étendue (voir art. 6.2)

6.2 a. Pendant la partie, chaque joueur ayant joué son coup sur l'échiquier, arrêtera sa pendule et démarrera celle de son adversaire. Ceci “achèvera” le coup. Un coup est également achevé si :

(1) le coup met fin à la partie (voir les Articles 5.1.a, 5.2.a, 5.2.b, 5.2.c, 9.6.a, 9.6.b et 9.7), ou

(2) Le joueur a joué son prochain coup, dans le cas où son coup précédent n'était pas achevé.

Un joueur doit pouvoir actionner sa pendule après avoir joué son coup, même si l'adversaire a joué son coup suivant. (...)

Stéphane Escafre


Éclairons le tombé

19/05/2015

Bonjour,

j'ai un doute quant à l'intervention de l'arbitre de sa propre initiative après le tombé d'un drapeau en blitz et en rapide. Pourriez-vous m'éclairer à ce sujet ?

Merci,

Gilbert Donchez - Concarneau

 
L'arbitre intervient, si un joueur lui demande ET si personne ne lui demande, dans TOUTES les cadences.

Vous devez donc intervenir quand vous constatez qu'un drapeau est tombé, en lent, en rapide et en blitz.

(l'article disant que l'arbitre devait s'abstenir en rapide et en blitz a été supprimé depuis juillet 2014)

Stéphane Escafre


La pendule qui sonne

24/11/2014

Bonjour,

Lors d'un tournoi, alors que nous en étions à la 3 ème partie, un joueur tombe au temps mais se plaint que la pendule ne l'a pas averti par sa sonnerie.

Plusieurs personnes avaient constaté que effectivement il était tombé au temps, pas son adversaire, mais personne n'avait rien dit jusqu'à ce que ce joueur s'en aperçoive.Il s'agit de pendules électroniques dont certaines sonnent, d'autres non, suivant que l'on met en marche la sonnerie ou pas.

Quel est la conduite à tenir dans ce cas-là ?

Merci de votre réponse.

--

Jean-Jacques Testet (Nouvelle-Calédonie)

 
Il n'est pas conseillé de laisser le son, en effet cela risque de déranger les autres participants. En outre, le règlement FIDE demande de ne pas apporter de "source de bruit" dans la salle.

Ensuite le joueur ne peut pas réclamer du fait qu'il n'a pas reçu une aide de la pendule. Cette "sonnerie" n'est pas du tout obligatoire.

Enfin, je vous rappelle que l'arbitre doit signaler la chute du drapeau, y compris en rapide et en blitz, depuis juillet 2014. Si l'adversaire réclame le gain au temps, il faut que son drapeau soit encore levé (il ne faut pas qu'il ait lui-même perdu au temps).

Pour vos prochains tournois, je vous conseille de ne plus mettre cette sonnerie, et de l'annoncer en début de compétition, pour éviter de prendre les joueurs par surprise.

Stéphane Escafre


ça tombe bien !

02/09/2014

D'après l'article 6.11 stipulant que si les deux drapeaux sont tombés et qu'il est impossible d'établir lequel est tombé le premier alors,

a. la partie continuera si cela se produit dans toute période de jeu autre que la dernière

b. la partie est nulle si cela se produit dans une période de jeu où tous les coups restants doivent être achevés.

Je ne comprend pas cette règle là . Pouvez-vous me donner un exemple ?

Bertrand Ducoulombier

 
Prenons la cadence classique "40 coups/2h + 1h KO." Dans les 40 premiers coups, on applique le (a), et dans la dernière phase on applique le (b).

Si les deux joueurs tombent avant le 40e, et qu'on ne sait pas qui est tombé en premier, on continue.

Si les deux joueurs tombent après le 40e, et qu'on ne sait pas qui est tombé en premier, c'est nulle.

Stéphane Escafre


Sévère mais injuste

18/09/2013

Question d'Eric Bauer :

Cadence 25 min + 10 sec de bonus par coup.

Il y avait un seul arbitre pour 16 tables.

Nous étions donc en « supervision du jeu inapproprié »

Exposé des faits :

- il reste environ 3 min de jeu chacun.

- j'ai une très forte position, je peux laisser dérouler tranquillement.

- d'autant plus que je laisse rejouer mon adversaire sur une « pièce touchée » dix minutes avant.

- mon adversaire un peu perdu, qui a le trait, me met en échec (sans danger)

- je bouge mon roi mais je le pose accidentellement sur une case contrôlée par son fou !!

- ILLEGAL MOVE (coup illégal) me dit mon adversaire

- Je comprends aussi qu'il me laisse rejouer mon coup … il est bon joueur.

- MAIS l'arbitre qui est derrière moi intervient et déclare GAME LOST (jeu perdu) !!

Détails complémentaires :

- mon adversaire n'a jamais demandé l'intervention de l'arbitre.

- je ne me rappelle pas avoir appuyé sur la pendule pour valider mon coup !!

- je demande à l'arbitre de respecter l'article 7.4 mais il refuse.

En conclusion :

- je comprends que nous sommes en « supervision du jeu inapproprié »

- on tombe sous l'article A4

- mais pour moi il reste très flou !

- quelle différence « concrète » en jeu approprié et inapproprié… sur un coup illégal !! ... jeu perdu ?

- j'ai beau lire le texte de base FIDE « en anglais » cela ne change rien

- la partie a été perdue car nous sommes sous 5 min … règles du blitz

- la partie a été perdue parce que de cet article l'arbitre fait ce qu'il veut ?

- la notion « appuyer sur la pendule » est-elle importante ?

Je pense que s'il s'avère qu'il a pris la bonne décision, je l'appliquerai en France lors des très nombreux tournois rapides français.

Voilà, en vous remerciant par avance de pouvoir m'aiguiller.

Très cordialement.

 
Bonjour,

nous sommes en partie rapide, il y a trop de tables pour que l'arbitre applique les règles des parties longues (supervision inappropriée). Même si vous êtes la dernière, et donc seule table à jouer, si on a commencé en "supervision inappropriée", on ne change pas la règle en cours de partie.

Notons que le fait de ne pas avoir réclamé sur une "pièce touchée" ne vous donne aucun droit pour la suite.

Que dit le règlement ? "Un coup illégal est achevé quand la pendule de l'adversaire a été déclenchée. L'adversaire est alors autorisé à réclamer que le joueur a achevé un coup illégal, avant que le demandeur n'ait lui-même joué son coup. L'arbitre n'interviendra qu'après une telle réclamation."

On peut considérer que le "ILLEGAL MOVE" dit par votre adversaire est bien une réclamation qui justifie l'intervention de l'arbitre.

Si vous n'avez pas appuyé sur la pendule, le coup illégal n'est pas achevé, l'arbitre doit alors rejeter la réclamation. Et vous pouvez corriger ce coup illégal qui n'a pas été validé par l'arrêt de votre pendule.

Enfin, nous sommes en rapide. On regarde le temps initial pour savoir quelles règles appliquer. Même s'il reste 3 min., nous ne sommes pas en blitz. Même si vous avez appuyé sur la pendule, le premier coup illégal ne perd pas la partie, mais donne deux min. de pénalité.

En conclusion, d'après les faits exposés, la pire sanction que vous méritiez était un ajout de deux min. supplémentaires à votre adversaire. Le seul cas qui méritait la perte de la partie serait votre troisième coup illégal, pendule enclenchée.

Stéphane Escafre


Comment devenir vieux ?

29/05/2013

Bonjour Monsieur,

Je suis arbitre jeune au club d'échecs de Créteil. J'aurai voulu savoir comment cela se passe pour passer AF4. Y a-t-il a nouveau un stage à suivre ou y a-t-il juste besoin de faire un examen et si oui lequel (UVI ou UVI Bis) ?

En vous remerciant,

Philémon SERE

 
les arbitres jeunes sont dispensés de repasser l'examen sur les règles du jeu (UV1). Mais il faut passer l'examen technique (départages, compétitions par équipe, règlement fédéraux,...) l'UV1 bis, et donc suivre un stage S4 qui traite de ces questions.

Il faudra aussi valider un stage pratique (ASP positive).

Bon courage et bravo pour votre implication !

Stéphane Escafre